Est-ce que je peux recevoir un vaccin vivant même si j'ai une maladie auto immune (arthrite rhumatoïde) ? Qu'en est-il du vaccin contre la COVID-19 ?

62-year-old woman 4 months ago
Savez-vous si le vaccin qui sera distribué au Canada en est un ? Le rôle du vaccin est de faire en sorte que le système immunitaire reconnaisse la covid si il est en contact avec lui....mais qu'arrive t'il quant on n'en a pas de système immunitaire ? Je suis pas mal inquiète par rapport à tout ça...un gros merci à vous de me répondre !
0 like
509 views
10 hours
Response time

Alexandre Chagnon · 4 months ago
Bonjour Madame, c'est une excellente question !
Tout d'abord, les vaccins à base d'ARNm (tel que celui mis disponible par Pfizer) sont un tout nouveau type de vaccin. Ainsi, au lieu d'utiliser un virus affaibli ou inactivé ou même une partie d'un virus pour déclencher une réponse immunitaire à l'intérieur de notre corps, le vaccin contre la Covdi-19 de Pfizer va tout simplement enseigner à nos cellules comment fabriquer des anticorps spécifiques, par le biais de la fabrication d'une certaine protéine. Ces anticorps seront donc prêt à combattre l'infection si le virus pénètre dans notre corps.
Pour ce qui est de votre condition de santé, comme le vaccin est encore tout récent sur le marché, le Comité Consultatif National de l'Immunisation ne recommande pas pour l'instant l'administration du vaccin contre la COVID-19 aux populations qui ont été exclues des essais cliniques, tant et aussi longtemps que des preuves supplémentaires ne sont pas disponibles.
Toutefois, si suite à une évaluation, il est établi que les avantages du vaccin l’emportent sur les risques potentiels pour l’individu (p. ex., risque d’exposition au SRAS-CoV-2 et d’issue grave de la COVID-19 sont élevés) et s'il y a un consentement éclairé de la part du patient (discussion sur l’insuffisance de preuves dans cette population avec son professionnel de la santé), alors le vaccin peut être proposée aux individus des populations suivantes :
  • les personnes immunodéprimées en raison d’une maladie ou d’un traitement ou souffrant d’un trouble auto-immun
  • les femmes enceintes ou qui allaitent
  • les adolescents de 12 à 15 ans
J'espère avoir répondu à votre question.
Maeva Di-Ré, Étudiante en pharmacie
Supervisée par Alexandre Chagnon, Pharmacien
62-year-old woman · 4 months ago
Un gros merci à vous pour votre réponse. Ça m'éclaire, mais en même temps ça ne me rassure pas, dans le sens que ça risque d'être bien long avant d'avoir la certitude que ce vaccin ne causera pas plus de tard que de bien aux populations sans défenses.
Nous sommes bcp avec des maladies auto-immunes, nous sommes en parties les plus à risque et c'est nous qui n'aurons pas accès au bienfait du vaccin quand celui-ci sera au Québec. Quand idéalement, nous aurions dû être les premiers protégés. Quand on a pas de système immunitaire, nos chances sont quasi nulles de combattre un virus. On risque de vivre encore un bon bout dans la peur et la crainte d'en être contaminée. Malheureusement....Une autre question, êtes vous au courant si les compagnies pharmaceutiques, pendant la distrubition des vaccins à savoir s'ils continuent ou du moins est-ce qu'ils tentes justement de faire des essais cliniques pour les immuno ou autres pour que l'on ait notre réponse au plus vite.....Une inquiète qui veut pas mourir de ça...lol
Alexandre Chagnon · 4 months ago
Oui, nous savons que les entreprises en charge de fabriquer des vaccins contre la COVID19 vaccinent dans le cadre d'étude des personnes qui avaient été exclues dans les première phase, et ce dès maintenant.
L'autre chose à considérer est que ce ne sera pas très très long avant que d'autres entreprises sortent des vaccins qui n'auront pas les mêmes «populations cibles». Je pense entre autres à Moderna ou à Astra-Zeneca qui ont reçu l'approbation de régulateur (l'équivalent de Santé Canada) dans d'autres pays.
Il ne faut pas lâcher, ça s'en vient !
Alexandre Chagnon, pharmacien

0 like

Do you have a health-related question?
Ask a health professional now!